Conditions optimales pour un grand millésime

Quelles sont les meilleures conditions pour obtenir un grand millésime ?
Quelles sont les meilleures conditions pour obtenir un grand millésime ?

Quelles sont les conditions optimales pour un grand millésime ?

Enjeu majeur pour les viticulteurs, non seulement pour la qualité de leur vin, mais aussi pour le rendement qui déterminera en majeure partie son revenu annuelle. Si les caves sont vides, pas de vin à vendre. Si la qualité du vin n’est pas au rendez-vous, les amateurs de vin seront plus retissant à l’achat.

Pour faire un bon millésime, contrairement à ce que l’on pense, il ne suffit pas simplement d’avoir de fortes chaleurs et du soleil. Pour avoir un vin parfait, des vignes saines et remplies de grappe, il faut 4 éléments essentiels, de la chaleur, de la lumière, du vent et de l’eau. A ces quatre éléments, il faut également ajouter une constante sur toute l’année afin que la vigne ait un bon cycle végétatif, sans problèmes épisodiques ou saisonniers, comme par exemple le terrible épisode de gel du millésime 2016 en Bourgogne.

Pour un grand millésime, il faut de la chaleur et de la lumière.

L’ensoleillement est le premier facteur qui déterminera les conditions pour obtenir un grand millésime. Outre le phénomène de photosynthèse qui permettra aux vignes de s’épanouir et avoir une bonne croissance, les jours d’ensoleillement vont apporter de la teneur en sucre aux raisins et permettre d’obtenir une bonne maturité de la peau et aux pépins des fruits.  C’est ce qu’on appelle la maturité phénolique, celle des parties solides du raisin.

La chaleur brûle les composés acides contenus dans le raisin, de forte chaleur font donc baisser le taux d’acidité dans le raisin pour donner des vins plus ronds. La chaleur enrichit le raisin en polyphénols, qui jouent un rôle primordial dans la puissance aromatique d’un vin, élément essentiel pour obtenir un grand millésime. Mais attention, de trop forte chaleur peuvent donner des vins trop lourds et déséquilibrés.

Pour obtenir un grand millésime, la vigne a besoin d'eau, de lumière, de chaleur et de vent
Pour obtenir un grand millésime, la vigne a besoin d’eau, de lumière, de chaleur et de vent.

Un grand millésime a besoin d’eau

Comme toute plante, la vigne a besoin d’eau pour pousser. Suivant les cépages, la vigne a besoin d’au moins 500 millilitres d’eau par année viticole. Cet apport en eau devra être d’autant plus essentiel au moment de la floraison au printemps, car c’est lui qui va influencer sur le rendement final du millésime. Les périodes de sécheresse, surtout lors de la période estivale peut créer un phénomène que l’on nomme le stress hydrique. Les raisins sont plus petits, mais nombreux et peuvent sécher très vite. Il donc essentiel pour un grand millésime d’avoir un apport d’eau régulier en été. A l’inverse, de trop fortes précipitations vont donner des raisins trop gros, trop gorgés de sucres, acides et pauvres en polyphénols, c’est-à-dire pauvres en arômes (voir plus haut).

Le terroir va jouer un rôle important dans le drainage et la retenue des eaux. Certains permettront de retenir une humidité durable, d’autre auront du mal à absorber de trop grande quantité d’eau, ce qui aura pour effet d’inonder les sols avec son lot de problèmes.

Le stress hydrique est également lié à l’âge et à l’entretien de la vigne. De vieilles vignes, bien soignées, auront des racines profondes et pourront ainsi récupérer de l’eau en profondeur dans le sol. Ces vieilles vignes souffrent donc moins des périodes de sécheresse.

Un grand millésime a aussi besoin de vent

Cela peut paraître moins logique que les éléments cités plus haut, mais le vent va jouer un rôle important pour obtenir un grand millésime. Les précipitations apportent l’eau nécessaire au développement des plantes, mais une forte humidité apporte des maladies et des pourritures à la vigne. Cette pourriture est par exemple recherchée dans le vignoble d’Alsace et de Bordeaux pour donner les vendanges tardives, sélections grains nobles en Alsace et les grands liquoreux de Bordeaux. Le vent va sécher les raisins. Il assainit la vigne et empêche le développement de maladies, d’insectes nuisibles et ainsi jouer un rôle dans les conditions optimales pour obtenir un grand millésime.

Atteindre la bonne maturité des raisins pour un millésime exceptionnel

Les quatre éléments cités plus haut, permettront aux raisins de donner une qualité optimale, donc un excellent millésime. Le but recherché est d’avoir une maturité des jus, un équilibre parfait entre sucre et acidité, ainsi qu’une maturité solide, c’est-à-dire de la peau et des pépins, qui donneront les tanins, les arômes et la structure du vin.

Pour tout savoir sur le millésime 2016 des vins en France région par région.

A propos de François-Xavier Thiébaud 42 Articles
Grand amoureux du vin, j'adore la magie du vin ! Celle de vous faire voyager à travers de superbes paysages, de rencontrer des gens extraordinaires et de découvrir des arômes et des senteurs uniques. Derrière chaque vin, il n'y a pas seulement un terroir, il y a une femme ou un homme qui apporte son amour pour donner un produit unique. Chaque vin est unique et le fruit du travail d'un passionné. C'est comment l'idée de Tastavin est né, vous faire partager cette passion du vin et vous emmener avec nous au travers de cet univers magique et particulier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*