Vignoble français

Vignoble français - guide des vins en ligne - Tastavin

Il est difficile de parler de la France sans l’associer au vin, la France est même pour l’opinion populaire, le pays du vin. L’histoire du vignoble français à commencer sous les grecs et n’a depuis cessé de croître à travers des noms célèbres comme les grands châteaux de Bordeaux ou les magnifiques domaines de Bourgogne.

On retrouve dans le vignoble français plus de 1400 dénominations et 308 appellations ou AOC. La France est le premier pays producteur de vin avec une production de 46,2 millions d’hectolitre en 2014. Elle a retrouvé son titre cette année (2014) après l’avoir perdu l’année précédente contre l’Italie.

Histoire du vignoble français

Nous traiterons ici rapidement de l’histoire du vin de France, pour tout savoir en détails sur l’histoire du vin en France : Histoire du vignoble français.

Tout commence avec l’arrivée des grecs au VIIème et VIème siècle avant J.C. qui implante la culture du vin dans le sud de la France, puis les romains intensifièrent la production. C’est sous la période gallo-romaine que les premières techniques de vieillissement en fût de chêne apparurent. La production du vignoble français connut un déclin pendant la période des grandes invasions.

L’église catholique permit un renouveau au moyen-âge avec la place que prit dans le vin dans la liturgie. Le développement de la civilisation chrétienne contribua à l’essor du vignoble en France.

Mais le vignoble français connut quelques crises. Au XVIème siècle, pour faire face à la famine, le roi de France Charles IX avait ordonné l’arrachage de plusieurs centaines d’hectares de vigne pour planter du blé.

Les premières classifications apparurent sous Napoléon, qui créa la classification des vins de Bordeaux. Les appellations des vins virent le jour en 1905.

Liste des vignobles français

Vignoble francais - Tastavin guide vin en ligne

Il y a 16 régions qui produisent du vin :

Alsace

Bordeaux

Beaujolais

Bourgogne

Bugey

Champagne

Corse

Jura

Languedoc

Lorraine

Loire

Provence

Roussillon

Rhône

Savoie

Sud-Ouest

Chiffres du vignoble français

Ces chiffres sont approximatifs et peuvent varier d’une année sur l’autre

Superficie : 755.000 hectares, le vignoble français représente 10% de la surface mondiale attribuée aux vignes.

Production (2014) :46.200.000 hectolitres

Producteurs : 95 000 

Appellations : 308 AOC sont recensées appellation. 57% de la production du vignoble de France est AOC.

Acteurs : 558.000 personnes travaillent dans le vin.

Exportation vin de France : Elle représente 7,4 milliard d’euros. 30% du vin français est destiné à l’export, dont 54% dans l’union européenne. Les trois principaux pays importateurs de vin français sont la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’Allemagne

Economie : La production du vignoble français représente 17% de la production mondiale

Oenotourisme : 10 millions de personnes par an, dont 39% de non français.

Réglementation du vignoble français

Cépages interdits du vignoble français

Il existe 6 cépages interdits dans le vignoble français :

Clinton

Herbemont

Isabelle

Jacquez

Noah

Othello

Cépage vignoble français par région et AOC

Chaque région détermine son cépage. Depuis 1970 il y en deux sortes par région.

Les cépages recommandés au sein de chaque département ou appellation, dans le cas contraire il faut une autorisation exceptionnelle et expérimentale à l’Onivins.

Les cépages autorisés, mais leur culture n’est pas souhaitable et lors d’un arrachage, 30% doit être remplacée par un cépage recommandé.

Dans les AOC, le cépage utilisé est strictement réglementé ! Ces lois sont beaucoup plus souples pour les vins de pays.

Epidémies et maladies du vignoble français

Flavescence dorée - Maladie vignoble francais - Guide des vins en ligne Tastavin

Ces dernières années, plus de 10% des cèpes de vigne sont touchés par des maladies, ce qui représente un manque à gagner d’environ 1 milliards d’euros. Ces maladies touchent l’ensemble de l’Europe.

Ce sont généralement des champignons qui attaquent le bois, les plus virulents sont l’esca, dont le traitement reste encore de nos jours délicat, black dead arm, qui provoque un dessèchement et une chute des branches et la flavescence dorée (voir photo ci contre).

Le vignoble français a connu de terribles ravages dans le passé, comme le Phylloxéra, une maladie provoquée par la larve d’un insecte. Cette épidémie de la vigne avait commencé en 1863 dans le Gard pour donner une crise de grande ampleur en 1880. Prés de la moitié du vignoble français a été réduit à néant.