Vignoble italien

Vignoble italien - guide des vins - Tastavin


Un des plus grands pays producteur de vin, le vignoble italien se bat régulièrement contre le vignoble français pour obtenir le titre de plus grand producteur de vin au monde. Il avait d’ailleurs ce titre en 2013 et il le retrouve en 2015.


La production annuelle du vignoble italien est d’environ 44 millions d’hectolitres. Les italiens sont de très grands consommateurs de vin et ses grands noms remportent très régulièrement certains concours internationaux, ce qui en fait un des vignobles les plus réputés au monde.
Le vignoble italien est présent dans quasiment toute la péninsule et chaque région produit un vin spécifique.


Histoire du vignoble italien


Bien que l’on attribue la culture de la vigne aux grecs dans tout le pourtour méditerranéen, ce serait les Etrusques qui seraient à l’origine du vignoble italien. Passion par excellence des romains, l’empire romain contribua, comme en France, à l’expansion du vignoble italien.
Sous la renaissance, le vignoble italien connut un âge d’or et la Toscane devient une région majeure de la production. Mais l’arrivée des Habsbourg au pouvoir et la chute des Médicis troubla fortement l’expansion du vignoble italien.
Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le vin italien se tourne plus vers des critères de qualité plutôt que de quantité. Phénomène que l’on retrouve dans tous les grands vignobles du monde. Les habitudes changèrent et la consommation journalière de vin chuta pour en faire un produit de luxe et non de consommation quotidienne.


Liste des terroirs du vignoble italiens


Les deux plus grandes régions du vignoble italien sont la Silice et Les Pouilles. Elles rassemblent à elles-deux, environ 25% de la production viticole. Parmi les grands vins du vignoble italien, la Toscane et le Piémont font figure de favoris.
Chaque région possède ses particularités et ses sous-régions, en voici une liste des principales :

Vignoble italien - Tastavin - Guide vin en ligne

  • Abruzzes
  • Basilicate
  • Calabre 
  • Campanie
  • Émilie-Romagne
  • Frioul-Vénétie-Julienne
  • Latium
  • Ligurie
  • Lombardie
  • Marche
  • Molise
  • Ombrie
  • Piémont
  • Les Pouilles
  • Sardaigne
  • Sicile
  • Toscane
  • Trentin-Haut-Adige
  • Val d'Aoste

Cépage du vignoble italien


Il y a environ 400 sortes de cépages différents dans le vignoble italien. Les vins rouges et les vins blancs représentent environ 50 – 50 de la production, mais la tendance actuelle est à replanter des vignes de blanc. Le vignoble italien a longtemps fait place à des cépages internationaux, mais ces dernières années, on retrouve un regain de cépage typiquement italien.


Principaux cépages rouges du vignoble italiens

  • Aglianico, on le retrouve dans la région des Pouilles
  • Barbera principalement en Piémont
  • Canaiolo principalement en Toscane
  • Colorino principalement en Toscane
  • Dolcetto principalement dans le Piémont
  • Montepulciano principalement en Toscane
  • Rossese principalement en Ligurie
  • Sagrantino cultivé en Ombrie
  • Sangiovese principalement en Toscane


Principaux cépages blancs du vignoble italien

  • Arneis, on le retrouve dans le Piémont
  • Fiano que l’on retrouve surtout dans le sud de l‘Italie
  • Grechetto principalement en Ombrie et en Toscane
  • Malvasia blanc
  • Müller-Thurgau surtout dans le Trentin
  • Pinot gris
  • Verdello principalement en Ombrie
  • Verdicchio dans la région des Marches

Chiffres du vignoble italien


Attention, ces chiffres peuvent varier d’une année sur l’autre.


Superficie : 690.000 hectares, le vignoble italien représente 9% de la surface mondiale de vignoble.


Production (2014) :44.424.000 hectolitres


Exportation vin italien : 50% de la production est dirigée à l’export, c’est surtout l’Union européenne qui est le plus grand importateur de vin italien, mais les Etats-Unis représentent également un tiers du chiffre d’affaire de l’export. L’Allemagne arrive en tête avec 29% des exportations, ensuite vient le Royaume-Uni, 15%.

Réglementation et dénomination du vignoble italien

Le ministre Giovanni Goria mit en place une réglementation du vignoble italien en 1992. Si vous possédez ou si vous achetez des vins antérieurs à 1992, la législation était différente, pour retrouver la vielle législation du vin italien : loi no 116 du 3 février 1963.

Vignoble italien - caractéristique, histoire et dénomination sur le guide des vins de Tastavin


Dénomination vignoble italien

  • Denominazioni di Origine Controllata (DOC) : mention traditionnelle d’appellation propre à une région.
  • Denominazioni di Origine Controllata e Garantita (DOCG) : mention traditionnelle qui détermine l’appellation d’une région, mais également la qualité de ces vins. 
  • Indicazioni Geografiche Tipiche : Vins intermédiaires en terme de qualité qui peuvent être issus de mélange de cépage de différentes régions.
  • VDN : vin naturel et doux
  • Vini da tavola - vins simples, connus en France sous le nom de vin de table.


Types et termes de vin du vignoble italien


Vous retrouverez sur les étiquettes des termes particuliers qui permettront de comprendre les caractéristiques de chaque vin. Il est possible de retrouver plusieurs critères sur une même étiquette.

  • Abboccato et amabile : Ils déterminent un vin demi-sec ou demi-doux
  • Classico : Vin qui certifie que la zone de production vient uniquement de la région 
  • Dolce : vin doux
  • Frizzante ou spumante : vin mousseux et pétillant
  • Novello : vin nouveau
  • Nassito : vin passerillé, c’est une technique qui consiste à augmenter la teneur en sucre du raisin. Pour en savoir plus, devenez un expert grâce au guide des vins de Tastavin : Passerillage. C'est un processus de fermentation sur lie qui donne un taux d’alcool plus élevé. On parle aussi de double fermentation.
  • Riserva ou vecchio : vin qui est resté longtemps en fût.
  • Secco : vin sec
  • Superiore : vin à forte teneur en alcool