Chatus

«AVANT, LORSQU’ON VOULAIT FAIRE DU BON VIN ON METTAIT DU CHATUS DANS LA CUVE »

Chatus est un cépage méconnu du vignoble ardéchois

Description du Chatus

Le Chatus donne des vins rouges atypiques qui ne ressemblent à aucun autre. Il est surtout exploité en Ardèche et en Italie, par une poignée de viticulteurs.

Le Chatus est un cépage bleu-noir qui donne des vins rouges puissants, très durs, tanniques, âpres et bénéficiant d’une belle acidité. Son éclat est très brillant avec des couleurs violets sombres qui virent au rouge grenat avec le temps. Le Chatus peut donner des vins à fort taux de garde (10 à 15 ans) et il est conseillé de le boire assez âgé.

Le Chatus est un cépage typique de l’Ardèche. Il est reconnu, depuis 1991, officiellement comme une variété éligible à la commercialisation au sein de l’Union Européenne, liste A1, mais ne fait pas partie de cépage d’un AOC spécifique.

C’est un cépage très robuste, un peu tardif et qui donne de grand rendement.

Les grappes de Chatus sont de classe sur-moyenne (assez grande), de forme conique et ailée. Le pédoncule du Chatus est long. Les baies du Chatus sont de taille moyenne, de forme sphérique, à la peau mince et peu résistante. La couleur du Chatus est bleu-noir, il existe une variété grise très rare.

En automne, les feuilles deviennent entièrement rouges. Les feuilles sont très grandes, relativement planes avec des dents assez marquées.

Le Chatus sert traditionnellement à l’élaboration de vin rouge, mais il existe aussi du Chatus rosé. Il donne un vin rosé extrêmement puissant, gras, tannique et persistant.

Clone agréé du Chatus

Le seul clone agréé du Chatus N est le 1046. D’autres clones sont en cours d’expérimentation, comme le 116.

Le numéro d’identifiant du cépage Chatus N est FRA70 en France et ITA379 en Italie.

Grappe de Chatus

Origine et histoire du Chatus

C’est un cépage d’origine typiquement européenne, il fait partie de l’espèce Vitis vinifera.

De vieux écrits parlent de Carbonicum.

Au tout début du XVIIème siècle, il est mentionné sous le nom de Chatus par Olivier de Serres, agronome français, considéré comme le père de l’agronomie, dans le Théâtre d'agriculture et mesnage des champs. Il le classe parmi les 38 variétés de vigne du royaume de France.

Avant les grandes épidémies du Phylloxéra au XIXème siècle, le Chatus était surtout cultivé en Ardèche près d’Aubenas, dans le nord de la Drôme (Beauséjour), dans le sud-est de l’Hermitage, en Isère et en Savoie. En 1880, il est quasi complètement détruit par l’épidémie de Phylloxéra.

En Italie, Giovanni Dalmasso (1886–1974) parle d’assemblage de vin rouge italien avec du Chatus et des cépages comme le Cornarea Nebbiera, Albarossa et le Valentino Nero.

Il subsiste en France alors que d’infime parcelles, comme le vigneron Allamel qui en replante en 1883. La famille Allamel possède encore aujourd’hui un vignoble de Chatus agé de 120 ans.

Les viticulteurs de Vernon greffent du Chatus sur des vignes américaines entre 1880 et 1940. Leurs vins sont à l’époque reconnus pour leurs robustesses et leurs couleurs sombres.

En 1950, sort un nouveau répertoire des vignes en France, le Chatus n’y est pas mentionné.

Oublié après les épidémies, il a été relancé dans les années 1980 par la cave des vignerons la Cévenole de Rosière en Ardèche, puis à Payzac. C’est surtout grâce à l’impulsion d’un membre de la famille Allamel et avec l’aide de Jean-Paul Sévenier que renaît ce cépage oublié.

Etant donné que seul deux des 38 variétés cités par Olivier de Serres, le Pinot et le Chatus, existent encore aujourd’hui suite aux épidémies du XIXème siècle, tout du moins en l’absence de synonymes, le Chatus est donc considéré comme un des plus vieux cépages français.

Depuis 2006, le deuxième samedi de décembre de chaque année fête la sortie officielle du Chatus. En 2016, la sortie du Chatus sera fêtée le 10 décembre.

Synonyme du Chatus

Le Chatus est aussi parfois appelé Chatus noir de Maure. On retrouve des synonymes du cépage Chatus suivant ses différentes zones d’exploitation.

  • Bolgnino - Italie
  • Chatelus
  • Chatos – Ardèche, variante rare
  • Charos – Ardèche, rare
  • Corbel – Vallée du Rhône (Drôme)
  • Corbesse – Vallée du Rhône
  • Gros chenu - Isère
  • Houron – Saint-Péray
  • Korbess
  • Nebbiolo di Dronero - Italie
  • Negro – Italie
  • Neiret Pinerolese - Italie
  • Persagne-Gamay – Vallée du Rhône
  • Pinerolese – Piémont - Italie
  • Provarau
  • Proverau
  • Siramuse
  • Vert chanu - Isère
  • Vert chenu – Isère

Caractéristique du Chatus dans le vin

Apparence vin Chatus

A l’œil, les vins rouges de Chatus sont rouge-violet sombre. Une des caractéristiques remarquable du Chatus est sa brillance exceptionnelle, on remarquera un bel éclat lumineux et cristallin. Avec le temps, ces vins prennent un rouge sombre prononcé et perdent leurs teintes violacées.

Arômes vin Chatus

Le Chatus est très aromatique, il offre des arômes du vin atypiques comme des parfums de grenade, de café, de cannelle, de coing, de figue sèche, de pruneau ou mûres bien murs, de tabac et de vanille.

Goût vin Chatus

Les vins rouges à base de Chatus sont très tanniques, puissants, âpres et un peu acides. Jeunes, on peut même les qualifier d’astringent. Ils vieillissent très bien, jusqu’à 15 ans et nous vous conseillons de les boire au minimum 5 ans après la production.

Avant de déguster un Chatus, ouvrez la bouteille plusieurs heures avant, voir une demi-journée. Vous pouvez aussi le carafer quelques heures. Mais ne les buvez en aucun cas directement après l’ouverture de la bouteille, au risque d’être surpris et déçu, surtout pour les vins les plus jeunes.

Chatus - caractéristique et définition sur le guide du vin de Tastavin - crédit photo : : Julius Kühn-Institut (JKI) Bundesforschungsinstitut für Kulturpflanzen Institut für Rebenzüchtung Geilweilerhof

Production et vinification du Chatus

Production en Italie du Chatus

Bien que ce cépage se retrouve surtout en Ardèche, l’Italie produit également des vins avec du Chatus. Surtout en assemblage dans le Piémont. Il y est appelé Neiret Pinerolese.

Production en France du Chatus

On compte aujourd’hui d’environ 50 hectares de vignes de Chatus en Ardèche.

La zone d’exploitation était de 15 hectares en 1999, 23,5 hectares en 2000, 57 hectares en 2006.

Le Chatus a un rendement de production correcte. La vigne de Chatus peut vite s’épuiser si les rendements des premières années sont trop importants. Il aime les sols riches. Le Chatus supporte mal les températures négatives. Il est sensible à de nombreuses maladies de la vigne (érinose, mildiou, oïdium), mais il supporte bien la pourriture grise.

Sa taille est réalisée en arcures. Cette technique compliquée qui consiste à laissé les bois longs et les attachés en arc de cercle sur des fils de fers, demandent beaucoup plus de temps que les autres tailles de vignes. Il n’est laissé que 4 à 5 grappes par vigne.

Exploitation du Chatus sur faisses

Les zones d’exploitation en Ardèche étant fortement vallonnées, les viticulteurs utilisent une culture en terrasse appelée faisses. Les faisses permettent de travailler plus facilement la terre en créant des zones d’exploitation planes. Elles existeraient depuis l’époque gallo-romaine. Les murs en pierres sèches imperméables permettent un bon drainage du terrain.

Rendement et production annuel du Chatus

Les rendements du Chanus sont d’environ 40hl/hectare, ils sont limités à 50hl/hectare. La vinification s’effectue par éraflage et foulage, fermentation malolactique, puis un élevage en fût de chêne pour un minium de 12 mois. La production annuelle du Chatus est d’environ 1000 hectolitres en France.

Terroir privilégié du Chatus

Etant très tannique, il est généralement planté sur des terroirs argileux et de grès qui atténuent sa tanicité.

Zone de production du Chatus en France

La zone de production se situe dans le sud-ouest du département de l’Ardèche. Dans la région appelés le piémont cévenol. Elle est située entre Vans et l’Argentière et couvre une bande de 30 kilomètres de long et 5 de large.

Principaux producteurs de vin à base de Chatus

  • Cave de Rosières – 600 hectolitres
  • Cave Coopérative Lablachère
  • Domaine de Grangeon – 250 hectolitres
  • Domaine SALEL
  • Laurent FELL
  • Mas de BAGNOLS
  • UVICA – Vignerons Ardéchois

Chatus - Accords mets et vin

  • Viandes en sauce
  • Côte de bœuf
  • Fromage de chèvre
  • Aubergines fruits
  • Terrines de lapins
  • Plats aux olives
  • Chocolat noir

Pour des idées cuisines avec du vin Chatus :

  • Chèvre chaud rôti aux amandes et à la farine de châtaigne
  • Suprême de pintade farci aux châtaignes, braisée de légumes

Chatus - accord mets et vin - ce vin rouge est particulièrement apprécié avec du chocolat noir